lundi 25 mai 2015

George joue à chat perché!


Jouer à "chat perché" ça ne vous dit rien ? C'est une expression qui vient de loin, les chats se mettent en hauteur depuis la nuit des temps. Le chat est un prédateur, et lorsqu'on est au combat, l'important est de ne pas se faire remarquer par l'ennemi (c'est aussi pour ça qu'il enterre ses excréments, histoire de ne laisser aucune trace). Les souris qui passent plus bas, n'ont pas l'idée de lever la tête, et hop, Chachat n'a plus qu'à leur bondir sur le poil pour les manger. De plus, le chat adore être peinard, en hauteur, à l'abri des courants d'air sous les portes, loin des pieds des humains, hors d'atteinte des mains des gamins, il peut alors se livrer à son activité favorite : dormir !!!! Et on le comprend !!!

vendredi 22 mai 2015

Petite visite aux Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence sont classés parmi les plus beaux villages de France.
Sous le soleil, nous avons parcouru les petites rues étroites et pavées, les places, les terrasses ombragées et les boutiques de souvenirs...
Campée sur un éperon rocheux, le village offre un magnifique panorama sur les vignes et les oliviers.






Pour ceux qui aiment l'histoire, j'ai pris quelques informations sur le site Avignon-et-Provence.com

Un nom de légende
Au Xème siècle, quand l'ordre chrétien s'impose dans tout l'Occident, Manassès, archevêque d'Arles, prélat intransigeant et autoritaire, s'entoure pour asseoir sa puissance de quelques hommes habiles et dévoués. Parmi eux, Isnard, à  qui il fait don de la vallée des Baux de Provence en remerciement de sa loyauté. Un château est ainsi bâti sur le rocher escarpé. Peu à  peu ses ambitieux seigneurs accumulent les terres et les honneurs. Redoutables, ils n'obéissent qu'à  une seule règle, la démesure, confortés par leur patronage qui entoure leur nom de légende.
En effet, les princes de Baux de Provence se réclament de la descendance du roi mage, Balthazar. Reconnaissants envers l'étoile qui les avait guidés, ces mages ont fait de l'étoile une sainte : Sainte Estelle. Ainsi, cette étoile figure sur les armes des seigneurs des Baux de Provence qui prirent alors pour devise "Al Azar, Balthazar" (Au hasard, Balthazar). "La première par son antique nom, comme sa splendeur - Des familles provençales - Race d'aiglons, jamais vassale - Qui, de la pointe de ses ailes - Effleura la crête de toutes les hauteurs". Ainsi est évoquée la légendaire famille des Baux de Provence au début du Calendal de l'écrivain Frédéric Mistral.

Le démantèlement
Alix de Baux, unique héritière des fiefs baussenques, lègue par testament ses terres à  un lointain parent, le duc d'Andria. Mais à  la suite de sièges et de guerres, la seigneurie échoue par héritage à  René d'Anjou. En 1481, au décès du "Bon Roi René", dernier comte de Provence, les Baux de Provence sont rattachés au Royaume de France. Louis XI démantèle la citadelle. La seigneurie est dès lors transformée en baronnie et attribuée, en témoignage de reconnaissance, aux fidèles serviteurs des Rois de France. Le plus célèbre d'entre eux reste le connétable Anne de Montmorency, ami d'enfance de François Ier. Il restaure le château ruiné et introduit l'architecture de la Renaissance italienne en Provence. Il résiste à  une dangereuse tentative d'invasion de Charles-Quint et fait transférer dans la citadelle les archives du Trésor depuis Aix en Provence, menacée par les troupes de l'empereur. Mais les guerres de religions menacent bientôt cette paix éphémère et les Baux de Provence, devenus un des foyers du protestantisme sous la famille Manville, sont désormais considérés avec défiance par les représentants du Roi.

La lassitude de Richelieu
Entraînée dans une révolte menée par Gaston d'Orléans contre son frère, Louis XIII, la cité des Baux de Provence est à  nouveau assiégée. Richelieu décide d'anéantir une place si obstinément rebelle. Il appelle à  la Cour le baron des Baux, Antoine de Villeneuve, favori de Gaston d'Orléans et pendant son absence, il donne ordre d'assiéger la ville. Malgré une défense héroïque de 27 jours, les portes finissent par s'ouvrir et les remparts sont abattus. A la poudre et à  la pioche, les hauts murs sont démantelés. L'orgueilleuse citadelle des Baux de Provence se rend définitivement au pouvoir royal. Erigé en marquisat, le fief des Baux de Provence est donné aux princes Grimaldi pour les remercier d'avoir chassé les Espagnols de Monaco. La France ne rachète la province qu'en 1791.

Le calme puis un nouvel essor
Appauvri par la perte de son rôle politique et militaire, le village des Baux de Provence voit sa population diminuer, la Citadelle désertée n'est plus qu'une "cité morte". Seuls les grands poètes provençaux, comme Frédéric Mistral ou Alphonse Daudet, défendent encore ces ruines fascinantes. Il faut attendre 1821 pour que la citadelle des Baux de Provence sorte de l'oubli. Une découverte scientifique attire l'attention sur ce bourg devenu village : un chimiste dénommé Berthier trouve dans les environs une roche rouge qui permet de produire l'aluminium. Il la baptise "bauxite".
En 1945, l'ouverture du célèbre restaurant "L'Oustau de Baumanière" ouvert par Raymond Thuillier, maire des Baux de Provence de 1971 à  1993 attire chefs d'Etats, artistes et personnages célèbres. Leur venue marque la redécouverte des Baux de Provence par un large public, sensible au caractère unique des lieux.
Depuis 1992, le château des Baux de Provence fait l'objet d'un exceptionnel programme de fouilles et de mise en valeur, le rendant encore plus attractif.
En 1993, la Commune des Baux de Provence a décidé de faire appel à  Culturespaces pour mettre en valeur et gérer le Château des Baux de Provence. Avec 250 000 visiteurs par an, ce site exceptionnel est désormais le deuxième monument le plus visité de la région PACA après le Palais des Papes d'Avignon.

dimanche 17 mai 2015

Belle vie pour chat George!


Et oui, c'est la belle vie pour George! Il mange, il joue, il dort et ici, il se prélasse...

samedi 16 mai 2015

Chat George extra-terrestre...


Il fait peur George avec ses yeux Laser vert !!!...
(Sur la gauche, c'est marmotte, son doudou favori...).

lundi 4 mai 2015

Chat George joue les commères!

George adore regarder par la fenêtre...
Comme j'ai peur qu'il saute, je ferme le volet roulant (8 étages, c'est trop, même si on dit qu'un chat retombe toujours sur ses pattes)!

jeudi 23 avril 2015

Chat George joue à cache-cache...

George est très heureux de pouvoir jouer à cache-cache avec sa "grande sœur", avec les crayons de sa grande sœur, avec ses livres et ses feuilles... mais ma fille qui révise pour ses concours -qui ont débuté ce matin même- l'est beaucoup moins...



vendredi 17 avril 2015

La régie publicitaire Profits25 va-t-elle durer?

Dans le marketing de réseau aujourd'hui, on trouve de tout... Des sous-vêtements aux compléments alimentaires, des bijoux aux patchs amincissants... en passant bien sûr par les RÉGIES PUBLICITAIRES.

Pour faire le bon choix dans son MLM, il y a de nombreux critères à prendre en compte et notamment celui de sa pérennité.
Qu'en est-il de Profits25?
 

Tout d'abord, qu'est-ce que Profits25?
Profits25 est une régie publicitaire qui partage ses revenus avec ses membres.
Le lancement officiel a été fait fin avril 2013. Cela va donc faire 2 ans...
Pour ceux qui ne connaissent pas Profits25 :
* On achète des coupons publicitaires à 25 euros (2 minimum, 600 maximum)
* Chaque coupon est rémunéré à hauteur de 40% .
* Les rémunérations se font chaque vendredi matin. Vous pouvez conservée la somme perçue ou la réinvestir dans de nouveaux coupons.
* Lorsque le coupon atteint 35 euros, il est sorti du système.
* Il faut cliquer sur 10 bannières publicitaires une fois par semaine.

Quels sont les signaux qui peuvent nous permettre de penser que P25 va durer?
Ce sont les évolutions de la régie tout au long de ces deux années d'existence et de retour d'expériences...
Des améliorations dans l'intérêt de tous les membres Profits25 :
* La suppression de la matrice qui pénalisait trop les membres qui ne souhaitaient pas ou ne parvenaient pas à parrainer (c'était il y a plus de un an).
* L'amélioration permanente du site pour faciliter les choses à tous les utilisateurs.
* L'ouverture du site en anglais et en espagnol le mois dernier ce qui permet d'élargir les réseaux.
* Régulièrement de nouvelles bannières publicitaires sur lesquelles cliquer , c'est la preuve que de nouveaux partenaires font confiance à P25.
* L'engouement énorme des membres est forcément un très bon indice...

Bien sûr, tout investissement lucratif comporte quelques risques même si l'on voit bien qu'il est amené à durer. Il faut donc mesurer son investissement et avoir une stratégie qui permet d'optimiser le rendement et l'investissement...

J'ai tenté l'aventure Profits25 et je ne regrette pas! En plus c'est amusant et un peu addictif...
Si vous avez envie de me rejoindre... Il vous suffit de cliquer sur l'image.

http://myModule25.com/TERRE30